Quelques cousins

 Généalogie Laëtitia  Commentaires fermés sur Quelques cousins
mar 282014
 

Comme dit l’adage bien connu des généalogistes : nous sommes tous cousins… ce n’est peut-être pas faux vu le nombre de cousinages que l’on identifie au fur et à mesure de nos recherches généalogiques. Voici quelques-uns de ceux que j’ai identifié avec des cousins inconnus, comme moi, mais que j’avais envie de noter ici, ou avec des cousins plus connus, les fameux « cousins célèbres ».

Les « inconnus »

Voici quelques cousinages classés ici par degré de parenté des plus proches aux plus lointains.

(si vous ne voyez pas le tableau dans toute sa largeur, cliquez sur le titre du billet)

Cousin(e) Premiers ancêtres communs Lien
Noms Lieux Dates Sosas
Cousin/Moi
Jean-Paul Hellot Site Nicolas Hellot
x Anne Monnoye
La Neuville Chant d’Oisel (76) Normandie
1692-1759
1688-1770
128/1530
129/1531
lien
Franck Piedfer-Quêney Geneanet Nicolas Duchesne
x Marguerite Le Coeur
Nicolas Hellot
x Marie Bultel
La Neuville Chant d’Oisel (76) Normandie
1676-1738
1668-1722/
1666-1712
1668-1728
594/1500
595/1501
592/3060
593/3061
lien
Bruno Rivet Blog
Twitter
Louis Baudic
x Henriette Le Guillo
Camors (56) Bretagne
ca 1600-1677
ca 1609-1675
5922/6712
5923/6713
lien

Si nous sommes cousins n’hésitez pas à me le signaler, je vous ajouterai sur cette page.

Les « célèbres »

(si vous ne voyez pas le tableau dans toute sa largeur, cliquez sur le titre du billet)

Cousin(e) Premiers ancêtres communs Lien
Noms Lieux Dates Sosas
Sportif  David Douillet David Douillet Wikipédia Jean Michel Mallet
x Marie Catherine Mottet
Saint-Vaast-du-Val (76) Normandie
1760-1835
1767-1809
328
329
lien
Guillaume Aubé
x Marie Lemonnier
Saint-Maclou-de-Folleville (76) Normandie
1725-1801
1727-/1820
358
359
Sportif André Raimbourg (Bourvil) André Raimbourg
(Bourvil)
Wikipédia Adrian Raimbourg
x Anne Delanos
Carville-Pot-de-Fer (76) Normandie
1681-1760
?-1748
700
701
lien
Comédien Lucien Raimbourg Lucien Raimbourg Wikipédia Adrian Raimbourg
x Anne Delanos
Carville-Pot-de-Fer (76) Normandie
1681-1760
?-1748
700
701
lien

Charles Moisan (1912-2002)

 Généalogie Laëtitia  Commentaires fermés sur Charles Moisan (1912-2002)
août 312013
 
cmoisan

Charles Moisan

Mon grand-père, Charles Moisan est né à Vannes (56) le 29 août 1912. Orphelin de père à 9 ans et sa mère n’ayant pas beaucoup d’argent, deux options s’offrent à lui pour pouvoir poursuivre ses études : le petit séminaire ou les enfants de troupe. C’est la deuxième solution qui est choisie et il part donc de Vannes pour les écoles militaires. Il ira à Tulle (19) et aux Andelys (27). En 1930, le jour de ses 18 ans, il s’engage dans l’armée comme le prévoit le règlement des enfants de troupe.

Chronologie de sa vie

1912
29 août
Naissance à Vannes (56).
1921
6 mai
Décès de son père Paul Moisan à Vannes (56).
21 novembre
Adopté par la Nation.
1930
29 août
S’engage dans l’armée pour 5 ans à l’Intendance Militaire de Vannes, à compter du 29 août 1930 au titre du 306e R.A.
1931
29 mars
Promu Brigadier, par ordre n°4 du 2 avril 1931 du Général Commandant l’E.A.A et affecté en surnombre au P.E.M. de l’E.A.A.
29 avril
Promu Brigadier-Chef, ordre 51 du 25 avril 1931 du Général Commandant l’E.A.A.
25 août
Permis de conduire n° 9.316 – Touriste, Camion, Side-car.
28 septembre
Promu Maréchal des Logis, ordre 95 du 24 août 1931 du Général Commandant l’E.A.A.
1er octobre
Affecté au 302e R.A. par D.M.27.749 B 3/3 du 1er septembre 1939 et R.d.C du P.E.M. de l’E.A.A.
1932
janvier
Lettre de Félicitations du Général commandant la 3ème Région Militaire, pour avoir fait preuve d’énergie en faisant arrêter un civil qui l’insultait.
1933
9 avril
Affecté au 25e R.A.D.A.
1934
3 septembre
Mariage avec Marie Laurent à Vouziers (08).
1935
20 juillet
Se rengage pour un an, à compter du 29 août 1935 Intendance Militaire de Chalons-sur-Marne au titre du 25e R.A.D.A.
1936
21 janvier
Naissance de sa première fille Marie-Josée à Vouziers (08).
5 juin
Admis dans le corps des Sous-Officiers de Carrière – D.M. 300 P/Ch du Général Commandant la 6e Région.
1938
15 novembre
Nommé Maréchal des Logis-Chef le 1er novembre 1938, Ordre Rgt n°119.
1939
25 août
Affecté au 25e R.A.D.A. – B.H.R.
1940
11 avril
Affecté au C.O.A.A. de Dijon, le 11 avril 1940. Classé 670e B.A.C. le 6 mai 1940.
16 juin
Fait prisonnié le 16 juin 1940 à Beaune (Côte d’Or).
1945
27 avril
Blessé à la cuisse droite par éclat de bombe à Berlin (comme prisonnier de guerre).
19 juillet
Rapatrié d’Allemagne.
24 octobre
Rejoint le C.O.A. 202.
15 novembre
Affecté au 17e R.A. (Réorganisation), D.M. n° 15912 EMA/1 du 8 novembre 1945.
1946
22 mai
Divorce de Marie Laurent.
24 septembre
Mariage avec Christiane Picard à Déville-lès-Rouen (76).
19 novembre
Naissance de sa deuxième fille Annie à Déville-lès-Rouen (76).
1948
18 septembre
Naissance de sa troisième fille Jocelyne à Déville-lès-Rouen (76).
1949
19 septembre
Admis à faire valoir ses droits à la retraite militaire. Se retire à Déville-lès-Rouen (76), 52 route de Dieppe. Obtiendra un poste à la Sécurité-Sociale.
1957
25 décembre
Décès de sa mère Louise Toumelin à Rennes (35).
1968
5 avril
Mariage de sa fille Annie avec Guy Pessiot à Lancieux (22).
15 octobre
Naissance de sa première petite-fille Laëtitia Pessiot à Rouen (76).
1972
Prends sa retraite et repart vivre en Bretagne à Lancieux (22).
1973
13 mai
Décès de sa soeur Paulette à Rennes (35).
13 octobre
Mariage de sa fille Jocelyne avec Gérard Vendrely au Chesnay (78).
1974
1er mai
Naissance de son petit-fils Yann Vendrely.
26 octobre
Décès de sa femme Christiane Picard à Lancieux (22).
1976
10 mai
Naissance de sa deuxième petite-fille Gaëlle Vendrely.
1978
10 avril
Décès de sa soeur Mariette à Paris (75).
22 juillet
Mariage avec Suzanne Chauvin à Lancieux (22).
1997
13 mars
Décès de sa femme Suzanne Chauvin à Lancieux (22).
2002
12 juillet
Décès à Bois-Guillaume (76).

Ce que dit son livret militaire

  • Engagé volontaire pour cinq ans le 29 août 1930 à l’Intendance Militaire de Vannes, à compter du 29 août 1930 au titre du 306e R.A.
  • Promu Brigadier à compter du 29 mars 1931, par ordre n°4 du 2 avril 1931 du Général Commandant l’E.A.A et affecté en surnombre au P.E.M. de l’E.A.A
  • Promu Brigadier-Chef le 29 avril 1931, ordre 51 du 25 avril 1931 du Général Commandant l’E.A.A.
  • Promu Maréchal des Logis, ordre 95 du 24 août 1931 du Général Commandant l’E.A.A., à compter du 28 septembre 1931.
  • Affecté au 302e R.A. par D.M.27.749 B 3/3 du 1er septembre 1939 et R.d.C du P.E.M. de l’E.A.A. le 1er octobre 1931.
  • Affecté au 25e R.A.D.A. le 9 avril 1933.
  • Rengagé pour un an le 20 juillet 1935, à compter du 29 août 1935 Intendance Militaire de Chalons-sur-Marne au titre du 25e R.A.D.A.
  • Admis dans le corps des Sous-Officiers de Carrière – D.M. 300 P/Ch du Général Commandant la 6e Région, datée du 5 juin 1936.
  • Nommé Maréchal des Logis-Chef le 1er novembre 1938, Ordre Rgt n°119, en date du 15 novembre 1938.
  • Affecté au 25e R.A.D.A. – B.H.R. le 25 août 1939.
  • Affecté au C.O.A.A. de Dijon, le 11 avril 1940. Classé 670e B.A.C. le 6 mai 1940.
  • Fait prisonnier le 16 juin 1940 à Beaune (Côte d’Or).
  • Rapatrié le 19 juillet 1945.
  • Rejoint le C.O.A. 202 le 24 octobre 1945.
  • Rengagé pour un an le 7 novembre 1945, à compter du 19 mars 1945 au titre du C.O.A. 202.
  • Affecté au 17e R.A. (Réorganisation) le 15 novembre 1945, D.M. n° 15912 EMA/1 du 8 novembre 1945.
  • Nommé adjudant à dater du 1er janvier 1946, Ordre n° 38 du 29 décembre 1945.
  • Nommé adjudant avec effet rétroactif à compter du 1er avril 1942 (C.F. Instruction N° 792 /R/F du 10 juillet 1944 et Note n° 835 LR/P du 2 août 1944) Nomination du 1er janvier 1946 annulée.
  • Affecté au 10e R.A. en Surnombre. Détaché à la F.P. départementale de la Seine-Inférieure à Rouen, par Note N° 3546 3 R/I du 23 février 1946. Rejoint le 8 mars 1946.
  • Rengagé pour 6 mois devant l’Intendance Militaire à Rouen, à dater du 19 mars 1946, le 26 mars 1946, au titre du 35e R.A.D.A.
  • Affecté au 25e R.A.D.A. à Thionville en Surnombre et maintenu à la F.P. départementale de la Seine-Inférieure à Rouen par D.M. n° 16.460 AR/CEC – MAT du 29 avril 1946, transmis par Note n° 5643/CH du 7 mai 1946 de la 2ème Région Militaire.
  • Nommé Adjudant-Chef, à compter du 1er juillet 1944 (C.F. feuille de renseignements n° 12.310 EMA/1 du 25 août 1945 B.O.P.S.P. page 1048) par Note n° 26525/AR/SO du 3 juin 1946 du Ministère des Armées – Direction Artillerie.
  • A contracté un rengagement de deux ans au titre du 25e R.A., à compter du 19 septembre 1946, le 10 juillet 1946 devant l’Intendant Militaire de 3ème Classe de T.C. de Rouen.
  • Affecté au Groupement Instruction n° 22 du S.P. 2e Région à Rouen par avis de mutation du 19 juin 1946 de la 2ème R. Mre E.M. Chancellerie, Note n° 12.869.CH, à compter du 15 juillet 1946.
  • A compter du 1er octobre 1947, le Bataillon Prémilitaire n° 22 prend nom de B.I. du S.M.P. 522 Rouen.
  • A contracté un rengagement de six mois, le 14 septembre 1948, à compter du 19 septembre 1948 au titre du B.I. du S.M.P. 522 Rouen.

Admis à faire valoir ses droits à la retraite à compter du 19 septembre 1949. R.d.C ledit jour. Se retire à Déville-lès-Rouen, 52 route de Dieppe.

Grades successifs :

* 2ème C.S.T. le 29 août 1930
* Brigadier le 29 mars 1931
* Brigadier-Chef le 29 avril 1931
* Maréchal-des-Logis le 29 septembre 1931
* Maréchal-des-Logis-Chef le 1er novembre 1938
* Adjudant le 1er avril 1942
* Adjudant-Chef le 1er juillet 1944.

Lettre de Félicitations du Général commandant la 3ème Région Militaire. Janvier 1932, pour avoir fait preuve d’énergie en faisant arrêter un civil qui l’insultait.

Médaille Militaire (J.O. du 5 février 1948 – n° 32, page 1235) Décret du 27 janvier 1948.

Blessure : Blessé à la cuisse droite le 27 avril 1945 par éclat de bombe à Berlin (comme prisonnier de guerre).

Campagnes :

* Contre l’Allemagne, du 2 septembre 1939 au 15 juin 1940.
* Captivité du 16 juin 1940 au 19 juillet 1945 Instruction militaire
* Titulaire du B.P.M.E.
* Stage de spécialisation automobile à l’E.A.A. de Fontainebleau, du 1er octobre 1930 au 30 septembre 1931. Permis de conduire n° 9.316 – Touriste, Camion, Side-car, le 25 août 1931. Brevet Chef de Section Pratique et Théorique, janvier 1940.
* Stage de Matériel « Z »
* Stage de Sous-chef mécanicien artillerie.

Guerre de 39-45

Militaire de carrière, Charles Moisan a passé quasiment toute la guerre en captivité en Allemagne. Il a été fait prisonnier le 16 juin 1940 aux environs de Beaune.

Ascendance de Charles MOISAN

Son ascendance dans ma base sur Geneanet

L’ascendance de Charles MOISAN est quasiment totalement bretonne, mais quelques uns des ses ancêtres sont venus a priori à l’époque de la révolution duVal-d’Oise (plus anciennement de l’Oise) pour s’installer à Belle-Île-en-Mer.

(Cet article est un ancien article qui se trouvait sur mon site généalogique que je viens de fermer).

août 312013
 

moisanMon arrière-grand-père, Paul Moisan est né à Vannes (56) le 2 mai 1876. Il s’est marié le 9 mars 1901 à Paris (75) avec mon arrière-grand-mère Jeanne Marie Louise (dite Louise) Toumelin. Tous deux étaient, semble-t-il, montés à Paris pour y travailler. S’y sont-ils rencontrés ou y sont-ils partis ensemble ? Je n’en sais rien. Paul était peintre en bâtiments et Louise domestique.

Leur première fille Paulette naît à Paris 7 mois après leur mariage. Ils retournent ensuite à Vannes. En 1904, Marcelle, leur deuxième fille naît au Palais (56) sans doute dans de la famille de la mère de Louise originaire de Belle-Île. Leur trois enfants suivants Marguerite (décédée enfant), Mariette (dite Marinette) et Charles (mon grand-père) naissent ensuite à Vannes, respectivement en 1907, 1908 et 1912.

vannes-rue-st-guenael1

23 rue Saint-Guénaël à Vannes

Le couple élèvera ses enfants à Vannes dans deux pièces mansardées du 23 rue Saint-Guenaël.

steanne

Saint-Anne-d’Auray

En tant que peintre en bâtiments, Paul Moisan a participé à la peinture de la statue de Sainte-Anne en haut du clocher de la Basilique à Sainte-Anne-d’Auray. Il paraît qu’il passait sa journée en haut du clocher et qu’on lui faisait parvenir son repas dans un panier qu’il remontait jusqu’en haut attaché à une corde.

Paul Moisan a bien entendu participé à la première guerre mondiale. Il en est revenu affaibli par les gaz et meurt chez lui en 1921, laissant derrière lui une femme et 4 enfants de 20, 17, 13 et 9 ans.

Ascendance de Paul Moisan

Son ascendance dans ma base sur Geneanet

L’ascendance de Paul Moisan est à 100 % bretonne.

(Cet article est un ancien article qui se trouvait sur mon site généalogique que je viens de fermer).

Signification du toponyme Baud

 Généalogie Laëtitia  Commentaires fermés sur Signification du toponyme Baud
déc 262012
 

Certains de mes ancêtres bretons sont originaires de Baud situé à environ 35 kilomètres au nord-ouest de Vannes dans le Morbihan.

Voici un très court enregistrement de la chronique « Toponymie » diffusée sur France Bleu Armorique :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez suivre les podcasts de cette émission en vous abonnant au flux : http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_11657.xml

Hécatombe en mer

 Généalogie Laëtitia  Commentaires fermés sur Hécatombe en mer
fév 112012
 

Bien qu’un bon quart de ma généalogie soit bretonne, je n’ai aucun marin dans mes ascendants. Pourtant cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu de marins dans la « famille ». En essayant de recenser les enfants du couple Olivier Brien et Josephine Adrienne Olivier (mes sosas 50 et 51), je viens de  constater que plusieurs de ceux-ci étaient marins.

Le couple marié le 30 janvier 1830 au Palais a eu successivement les enfants suivants :

  • Aline Eugénie Zoé née le 16 novembre 1833
  • Gustave Emile Olivier né le 16 février 1836
  • Louise Fanélie née le 15 novembre 1836
  • Louis Marie Xavier né le 9 mai 1838
  • Jean François Théophile né le 8 février 1841
  • Jules Amédée né le 18 avril 1842 (décédé le 7 juillet suivant)
  • Eugène Amédée né le 26 septembre 1843
  • François Marie Adrien né le 13 septembre 1845
  • et la petite dernière Marie Eugénie Mathilde Brien née le 22 février 1849 mon arrière-arrière-grand-mère.

Je ne sais pas ce que sont devenues les 2 filles Aline Eugénie Zoé et Louise Fanélie, mais mis à part Jules Amédée aucun des garçons n’est mort en bas-âge.

Mais… hormis Louis Marie Xavier, ils sont tous morts jeunes et sans postérité. Il faut dire que Louis Marie Xavier est le seul qui n’était pas marin. Eh oui, tous les autres, soit quatre garçons, sont décédés dans l’exercice de leur métier de marin entre les années 1857 et 1865 !

Le premier décès est celui de Jean François Théophile qui le soir du 2 août 1857, alors qu’il est novice sur le trois mâts Marie Eliza du Havre, tombe à l’eau et se noie. Le bateau était alors amarré dans le dock de Sainte-Catherine à Londres. Il est inhumé dans le cimetière de Victoria Park. On peut remarquer que le capitaine du navire est alors Jean Marie Le Sidaner. Y-a-t-il un lien avec le peintre Henri Le Sidaner dont le père était capitaine au long court ?

Quatre ans plus tard, c’est le plus jeune des garçons qui meurt à Cardiff le 23 août 1861. Il y était arrivé à bord du brick goëlette Marie-Amélie de Libourne sur lequel il était mousse.

L’année suivante, le 8 mai 1862, c’est l’aîné qui décède à bord du brick la Diosma de Nantes armé au Havre le 15 décembre 1861, alors qu’il est ancré au large de Freetown en Sierra-Leone. Il semble qu’il soit mort de maladie puisque le capitaine précise dans l’acte de décès qu’une partie de l’équipage est malade.

Corvette Le Laplace – 1850

Trois ans plus tard, la série noire continue puisque le dernier fils marin, Eugène Amédée, meurt le 11 juin 1865 à l’hôpital militaire de Saint-Denis de la Réunion. Il était alors matelot de 3e classe de la corvette à hélice le Laplace.

Ces années ont sans doute été très éprouvantes pour Olivier et Joséphine qui sont décédés respectivement en 1863 et 1864 et n’auront donc pas connu la mort d’Eugène Amédée.

Le seul garçon de la famille qui survivra sera Louis Xavier Marie qui était maçon et se mariera le 15 juillet 1862 et aura plusieurs enfants dont un marin…

Sources :

Signification du toponyme Plescop

 Généalogie Laëtitia  Commentaires fermés sur Signification du toponyme Plescop
déc 042011
 

Certains de mes ancêtres bretons sont originaires de Plescop situé à quelques kilomètres au nord-ouest de Vannes dans le Morbihan.

Voici un très court enregistrement de la chronique « Toponymie » diffusée sur France Bleu Armorique :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez suivre les podcasts de cette émission en vous abonnant au flux : http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_11657.xml

Signification du toponyme Plougoumelen

 Généalogie Laëtitia  Commentaires fermés sur Signification du toponyme Plougoumelen
juil 102011
 

Certains de mes ancêtres bretons sont originaires de Plougoumelen situé entre Auray et Vannes dans le Morbihan.

Voici un très court enregistrement de la chronique « Toponymie » diffusée sur France Bleu Armorique :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez suivre les podcasts de cette émission en vous abonnant au flux : http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_11657.xml

Signification du toponyme Bangor

 Généalogie Laëtitia  Commentaires fermés sur Signification du toponyme Bangor
mai 282011
 

Certains de mes ancêtres bretons sont originaires de Bangor situé au sud de Belle-Ile-en-Mer dans le Morbihan.

Voici un très court enregistrement de la chronique « Toponymie » diffusée sur France Bleu Armorique :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez suivre les podcasts de cette émission en vous abonnant au flux : http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_11657.xml

Signification du toponyme Camors

 Généalogie Laëtitia  Commentaires fermés sur Signification du toponyme Camors
avr 132011
 

Une grande partie de mes ancêtres bretons sont originaires de Camors situé au nord-ouest de Vannes dans le Morbihan (entre Sainte-Anne-d’Auray et Baud).

Voici un très court enregistrement de la chronique « Toponymie » diffusée sur France Bleu Armorique :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Vous pouvez suivre les podcasts de cette émission en vous abonnant au flux : http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_11657.xml